Une démocratisation du rachat de crédits

L’air est au changement  ! Si le rachat de crédit s’adressait autrefois uniquement aux personnes sujettes à un surendettement, aujourd’hui tout propriétaire désirant investir dans le locatif peut également y prétendre. En effet, bon nombre d’établissements de prêts sont disposés à accorder une restructuration des dettes à un propriétaire envisageant de faire un placement dans un bien immobilier destiné à la location.

À quoi s’explique cette démocratisation ?

D’un point de vue historique, les souscripteurs au rachat de crédit étaient essentiellement constitués par les grands endettés et que leur taux d’endettement pouvait aller jusqu’à 53 %, or normalement ce taux ne doit aucunement dépasser les 33 %. Ainsi, les compagnies de prêts veulent susciter l’intérêt d’un nouveau profil de clientèle à faible risque.

Pour résumer, il faut savoir que les organismes de prêts veulent cibler les propriétaires qui disposent d’un taux d’endettement avoisinant les 33% voire plus, mais qui n’ont pas accumulés trop de crédits à la consommation en dehors du prêt immobilier contracté. En leur offrant une restructuration de dettes, l’établissement de prêt sera ainsi en mesure de leur faire bénéficier d’un taux d’endettement réduit de sorte qu’ils puissent financer toutes les dépenses relatives à la consommation.

Qu’est-ce qui motive les organismes de crédit ?

Un bon nombre d’établissements financiers tels que Sygma, CGI, GE Moneybank et Creatis justifient d’une spécialisation dans le rachat de crédits. Leurs clientèles étaient jusque là principalement composées de grands endettés qui n’étaient pas réellement susceptibles de rembourser les emprunts qu’ils avaient souscrits. Après les maux occasionnés par la crise des subprimes sur leurs affaires, ils ont préféré changer de fonctionnement. Désormais, les compagnies de prêts qui excellent dans le rachat de crédit envisagent de mettre leur savoir-faire aux services d’une clientèle à faible risque à même de leur permettre une rentabilité qui perdure.
Ainsi tout le monde peut prétendre à bénéficier des avantages du rachat de crédits, notamment à Lille, à conditions que leur ressources le leur permettent. Afin de monter un dossier solide, il est généralement conseillé de passer par un courtier qui saura davantage trouver les arguments pour convaincre les prêteurs.