Des conseils pour bien choisir ses crédits à regrouper

Le rachat de crédits est une opération financière qui se traduit par la fusion de plusieurs crédits. Si les instituts financiers encouragent les emprunteurs à restructurer tous leurs prêts en cours, il faut adopter une certaine stratégie pour limiter la hausse du montant des intérêts. Ainsi, avant de se rendre auprès d’une banque pour demander un regroupement de prêts, il est important de repérer les crédits pour lesquels il est intéressant de demander une restructuration.

Privilégiez les prêts à taux élevés

Une restructuration de prêts est en général entreprise dans le but de sortir indemne d’une situation financière délicate puisqu’elle permet une baisse considérable du taux d’endettement et une augmentation de la durée de remboursement. Le regroupement d’emprunts concerne surtout les crédits à la consommation dont les crédits affectés et les prêts personnels. Il est également envisageable de souscrire un rachat pour regrouper des crédits revolving ainsi que des prêts immobiliers. Pour profiter d’un maximum d’avantages, il est recommandé d’inclure dans le contrat les dettes demandées à un taux d’intérêt élevé ou variable. En revanche, les emprunts à taux bas et ceux dont le remboursement est presque terminé sont à exclure du processus puisqu’ils ne feront qu’accroître le montant global du crédit.

Le montant maximum du nouveau prêt

En réalisant un rachat de crédits, on bénéficie d’un nouveau prêt unique dont le montant est plafonné. Voilà pourquoi, il est primordial de bien choisir les emprunts à inclure dans le contrat. En général, si l’emprunteur est locataire, le montant des dettes restructurées doit être inférieur à 76 000 € et la durée de remboursement est limitée à 12 ans au maximum. En revanche, s’il est propriétaire d’un bien immobilier, il peut demander un rachat de crédit immobilier et de consommation d’un montant de 122 000 €. Si la durée du prêt est supérieure à 12 ans, la banque exigera généralement une garantie hypothécaire.